Deux visages en très gros plan sont reliés par un baiser : l’un des personnages est visiblement passionné, et l’autre a plutôt les yeux écarquillés.

7758861740_20-ans-d-ecart-avec-rtl

A la vue de l’affiche de 20 ans d’écart, et avec un titre pareil, on pense tout savoir de ce film. Avec un soupir, on se targue de deviner sans aucun problème la fin de cet énième opus dans le genre. Après tout, une femme, un homme, une relation interdite, c’est le cocktail parfait des films faciles, où l’esprit critique des spectateurs est mis au repos, voire absorbé dans de la barbapapa en fusion.

Et puis, allez savoir pourquoi, la curiosité nous pousse à acheter un billet, pour le divertissement. Avouons-le, Virginie Efira n’est pas désagréable à regarder. Et son partenaire dans le film est pensionnaire à la Comédie Française. Motifs suffisants, non ?

L’histoire est celle d’Alice Lantins (Virginie Efira), 38 ans, rédactrice et coordinatrice pour le magazine Rebelle… ironique, pour une fille plus sage qu’une image. Pourtant, Alice travaille d’arrache-pied pour décrocher la direction de la boîte. Mais qui voudrait d’une presque nonne pour chapeauter une Rebelle ? Or, quand sa route croise celle de Balthazar (Pierre Niney), jeune garçon à peine entré dans les études supérieures, Alice pense stratégie. S’afficher avec un jeune ? Quelle idée ! C’est inconscient, c’est immoral, c’est dangereux, c’est fou, c’est… parfait.

8c7eb4a4-8451-11e2-8c76-2c94ab150986-493x328

Alice a une petite idée d’où elle met le pied, mais ne se doute pas de l’engrenage où il va être aspiré. Première étape : emmener Balthazar à un cocktail privé. La suite ? Les plans se succèdent avec dynamisme, les dialogues fusent avec rapidité, et les personnages créent des étincelles.

David Moreau nous offre avec 20 ans d’écart un film d’amour certes, mais où une méritocratie en péril se fait toile de fond des relations “nouvelles”, comme on dit, plus ou moins acceptées, mais toujours un poil non conventionnelles.

Personnellement, j’irais bien le revoir.

Soyez social, partagez !

Prenez le temps de lire aussi...